LAURÉATS DU PRIX DU MÉRITE SPORTIF 2014

VALENTINE ARRIETA ET PAULINE BRUNNER SACRÉES HIER SOIR !

Le suspense est insoutenable au centre sportif de Couvet. Les figurines des sportifs neuchâtelois disparaissent les unes après les autres sur l'écran géant. Sur le mode du jeu "Qui est-ce?", celle de Valentine Arrieta se couche quand la cheffe du Service des sports, Patricia Gacond, dit que le gagnant a les cheveux longs. La "vraie" hurdleuse a du mal à cacher sa déception. "Je pensais être mieux classée."

 

Mais non, c'est une blague, les cheveux ont poussé et Valentine, fort élégante dans sa robe crème, est bien la sportive neuchâteloise de l'année.

 

La remise de ce prix, le plus attendu, a clos une cérémonie enjouée, décontractée, un peu second degré, dirigée magistralement par Thierry Sigfried, de Canal Alpha, avec son collègue Sébastien Egger grinçant ce qu'il faut dans le rôle du réalisateur "casse-couilles". Sans oublier les intermèdes assurés par les Petits Chanteurs à la gueule de bois, groupe de rock drolatique, décalé et un gros brin vintage.

 

L'interactivité entre ce qui passait sur scène et les vidéos a offert des situations cocasses. Le conseiller d'Etat Alain Ribaux a déboulé sur scène avec son maillot d'entraînement de Xamax, avant de quand même revêtir un smoking du plus bel effet. Patricia Gacond a, elle, fait semblant de débarquer directement de la piscine adjacente.

 

C'est d'ailleurs autour du plan d'eau, sous une lumière tamisée, que les 200 invités, parmi lesquels le gratin du sport neuchâtelois, s'étaient donné rendez-vous pour l'apéritif. Olivia Nobs et Jonathan Puemi, Bernard Challandes et Jean-Pierre Egger, Manu Schmitt et Gilles Jaquet, tout ce beau monde l'a quelque peu refait en dégustant l'absinthe locale. Evidemment.

 

Parmi les primés, le plus volubile a été Denis Oswald. Etonnant pour un avocat, non? Prix spécial de l'Etat de Neuchâtel, le membre du CIO a reçu en cadeau un paysage lacustre (qu'il a tenu à l'envers) peint par Daniel Aeberli. Une vieille connaissance. "Dans ma jeunesse, j'ai participé à quelques courses d'orientation. Je me souviens en particulier d'une au Locle, en nocturne. J'étais tellement nul que j'ai raté le dernier train en correspondance pour Neuchâtel, à La Chaux-de-Fonds. J'ai donc dû rentrer à pied, avec deux compagnons d'infortune. L'un d'eux, que je ne connaissais pas, s'appelait... Daniel Aeberli!"

Source : arcinfo.ch

VALENTINE ARRIETA SPORTIVE DE L'ANNÉE

Valentine Arrieta succède au vététiste Jérémy Huguenin au palmarès du Mérite sportif neuchâtelois. L’athlète du CEP Cortaillod s’était qualifiée pour les demi-finales du 400 mètres haies des championnats d’Europe d’athlétisme en août dernier. Elle mène en parallèle des études universitaires. Valentine Arrieta a reçu son prix jeudi lors de la cérémonie organisée par le Service des sports du Canton de Neuchâtel, en collaboration avec tous les médias cantonaux.

 

Le titre d’espoir a été attribué à Pauline Brunner. L’escrimeuse chaux-de-fonnière était devenue championne d’Europe juniors à l’épée en mars dernier à Jérusalem.

 

Parrainé par RTN, le Prix équipe a été décerné à Neuchâtel Xamax FCS, à la suite de son ascension en 1re Ligue Promotion.

 

Trois autres prix ont encore été attribués : président du Badminton-club La Chaux-de-Fonds, Jean Tripet a reçu le Prix dirigeant, entraîneur ou arbitre. Le Prix spécial a été attribué à Denis Oswald, membre du Comité international olympique. Quant au Prix coup de cœur, il a été décerné à la joueuse de tennis chaux-de-fonnière Conny Perrin./mne

Source : rtn.ch

© 2017 Prix du mérite sportif neuchâtelois