LAURÉATS DU PRIX DU MÉRITE SPORTIF 2015

UN DIXIÈME ANNIVERSAIRE RÉUSSI

Les lauréats à la salle Cort’Agora. De g. à d.; Sandy Jeannin, Pauline Brunner, Laurence Berruex, Stéphane Guye, Désirée Gabriel, Pascal Buchs et Marc Lauenstein.Marc Lauenstein avait été le premier lauréat du mérite sportif, en 2006. L’orienteur est à nouveau sacré pour le dixième anniversaire de la manifestation. «C’est formidable, cela prouve aussi que j’ai bénéficié sur le long terme d’un soutien formidable tout au long de la décennie de la part de mon environnement familial, de mes clubs.»

 

Avec ce deuxième titre du coureur, la boucle a-t-elle été bouclée hier soir à la salle Cort’Agora de Cortaillod? «J’espère qu’il ne s’agira pas de la dernière édition», lâche sur scène Patricia Gacond, cheffe d’un Service des sports cantonal appelé à disparaître en 2017. Comme un petit goût de mal-être sur le gâteau d’anniversaire que le conseiller d’Etat Alain Ribaux a essayé de dissiper rapidement. «Le soutien au sport ne dépend pas d’un organigramme. Nous avons pensé à une réorganisation, une meilleure coordination entre le canton et les villes. N’oublions pas que le canton compte sept postes au Service des sports, contre 25 à La Chaux-de-Fonds et 50 à Neuchâtel! Il ne s’agit donc pas d’une tempête, mais tout au plus d’une légère brise.» A-t-il convaincu tout le monde?Probablement pas, selon nos informations, mais hier soir l’état d’esprit n’était pas à la polémique.

 

Les quelque 240 invités – sportifs, représentants politiques, des sponsors et des médias – ont pleinement profité de la fête annoncée. Presque tous les sportifs nominés étaient présents. Ils ont effectué leur entrée sur les notes de l’hymne neuchâtelois chanté par Jérémy Brocard. Puis le présentateur Gabriel de Weck, en version James Bond, a égrené et interrogé les divers lauréats avec aisance et un certain détachement que le célèbre personnage de Ian Fleming n’aurait pas renié.

 

La plus émue a sans doute été l’épéiste Pauline Brunner, qui s’est vu attribuer le prix «coup de coeur» de l’association neuchâteloise de la presse sportive, ainsi qu’un tableau la représentant. «Je suis extrêmement touchée. Je ne m’y attendais pas du tout. Franchement,je préfère me trouver sur une piste d’escrime que sur scène.» Sandy Jeannin – prix spécial du jury – mis à part, la suite de la cérémonie s’est apparentée à un triomphe de la course d’orientation (Pascal Buchs s’est adjugé la catégorie espoirs) et du judo. Le JC Cortaillod a été élu équipe de l’année et son directeur technique a été reconnu«entraîneur de l’année». Le Judo Karaté Club de La Chaux-de-Fonds a parachevé le triomphe des sports de combat en enlevant le prix du fair-play.

 

Dans une ambiance très «cosy»,à la lueur des bougies, les convives, – parmi lesquels des personnalités sportives de la trempe de Richard Chassot (directeur du Tour de Romandie), la médaillée olympique Olivia Nobs, l’autre champion de snowboard Gilles Jaquet ou l’incontournable Didier Cuche – ont pu déguster un excellent repas, entrecoupé par quelques performances artistiques de choix. Pour la dernière fois?

Source : arcinfo.ch

MARC LAUENSTEIN : ROI DES SPORTIFS NEUCHÂTELOIS 2015

Source : canalalpha.ch

© 2017 Prix du mérite sportif neuchâtelois